La Ruwer

La Ruwer


Le Rösterkopf (650m) dans le massif du Hunsrück donne naissance à la Ruwer. En gros, elle arrose sur son parcours les villages de Kell am See, Zerf, Pluwig, Kasel et Mertesdorf avant qu'elle ne se jette dans la Moselle à la hauteur de Trèves-Ruwer.

Date du parcours : 19 et 20 avril 2018

Longueur : 49 kilomètres

Source altitude : 650 m 49°40'12'' N 6°49'37'' E

Source localisation : Osburg (D) Rösterkopf

Confluence altitude : 123 m

Confluence localisation : Trèves-Ruwer (D) 49°47'8''N 6°42'19'' E

Pays traversés : Allemagne (Rhénanie-Palatinat)


19 avril 2018

De la source de la Ruwer à Zerf

La source de la Ruwer se trouve à 4 km de mon hôtel. L'aimable patron m'y conduit en voiture et me fait descendre exactement à la source. Très grand merci à lui. D'ailleurs, patron et patronne, ultra sympathique, un couple de néerlandais gèrent cet hôtel au drôle de nom « typisch «, ce qui veut dire typique en langue de Molière. On se sent vraiment à l'aise chez eux.

Deux chevreuils broutent autour de la source. Plusieurs sources se regroupent ici en une seule qui sort par un tuyau du monument érigé en son honneur. La source est communément appelée « Ruwerspring », elle se situe à une altitude de 660 m au « Rösterkopf » (708 m). La jeune rivière ou plutôt le ruisseau a hâte de gagner la vallée à travers cette immense forêt. Même pas une heure pour gagner le village de Kell am See, où j'ai dormi la nuit. C'est un bourg tous commerces avec un centre touristique situé au lac à seulement quelques centaines de mètres. Ici je m'engage sur la piste cyclable. Une piste très connue entre cyclistes, 50 km entre Hermeskeil et Trèves sur une ancienne voie ferrée, la Ruwer jamais trop éloignée. Un calme absolu règne, on ne voit que rarement une maison à travers cette forêt merveilleuse. Il y a aussi des poissons dans la petite rivière qui ne se laisse pas couler la douce, bien au contraire, elle a apparemment hâte pour joindre la Moselle. Mais c'est encore du chemin jusque-là. Je dors à Zerf, un moulin situé directement à la Ruwer, qui dit mieux ? Je suis l'unique client aujourd'hui dans ce bâtiment gigantesque qui normalement est destiné aux scoutes et autres groupes.

20 avril 2018

De Zerf à Trèves-Ruwer

Sans petit-déjeuner je quitte le moulin géant dont j'étais le seul locataire à 06:30 heures. La rivière fait ici une courbe de 95° vers le nord et est appelé le « genou de Zerf ». Un kilomètre et je me retrouve de nouveau sur la piste cyclable. La rivière n'est pas toujours visible à cause de la végétation abondante. Il y a assez à voir, la nature a explosé durant cette nuit, ce qui n'est pas étonnant vu les températures qui frôlent les 30 degrés. Primevères, pissenlits et bien d'autres font leur apparition. Un écureuil puis un serpent croisent mon chemin qui passe toujours par la forêt. Rarement un village à côté, quelques fois un cycliste me double ou me croise. Sur le dernier quart le paysage change, désormais ce sont les vignobles qui priment jusqu'à Ruwer. Les villages de vignerons de Waldrach, Kasel, Mertesdorf et Ruwer sont arrosés par la Ruwer. La rivière est restée un gros ruisseau qui se jette à vive allure dans la Moselle