L' Ahr

L' Ahr

Petite rivière allemande qui prend sa source à Blankenheim (474m) dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et qui rejoint le Rhin au sud de Remagen près de Sinzig (53m) dans la Rhénanie-Palatinat. Longue de 89 kilomètres, l'Ahr traverse le massif de l'Eifel et arrose sur son parcours la ville de Bad Neuenahr-Ahrweiler. C'est aussi une des plus petites régions viticoles de l'Allemagne (530 hectares) mais aussi celle située le plus au Nord. Principalement des vins rouges sont cultivés sur les coteaux qui surplombent le cours d'eau.


Date du parcours : 30 septembre - 03 octobre 2018

Longueur : 89 kilomètres

Source altitude : 474 m 50°26'17'' N 6°38'58'' E

Source localisation : Blankenheim (D)

Confluence altitude : 53 m

Confluence localisation : Sinzig(D) 50°33'33''N 7°16'36'' E

Pays traversés : Allemagne

Régions (Länder) : Rhénanie-du-Nord-Westphalie et Rhénanie-Palatinat


30 septembre 2018

De Blankenheim à Fuchshofen

Merci encore à ma bien-aimée qui avait la gentillesse de me conduire jusqu'à la source de l'Ahr. Il fait très frais ce matin, moins 2 degrés. C'est l'automne, les feuilles tombent. La source est bien placée dans cette charmante petite ville romantique mais très touristique. Déjà un groupe de randonneurs s'est aligné devant la source et me demande de les prendre en photo. Ce que je fais volontiers. Mais je ne veux pas traîner et je prends aussitôt le départ, il y a quand même 26 kilomètres au programme. Dès le début une piste cyclable, balisée à la perfection. Agréable à marcher et puis ça descend pas mal. Forêts et prairies vont bien ensemble. Là où les rayons du soleil ne chauffent pas encore, les prairies sont couvertes de gel et son blanc donne un joli contraste. De temps en temps des cyclistes. À Ahrdorf l'Ahr forme un second bras mais seulement durant 300 mètres puis, après une grande boucle, elle vire vers le nord-est. Je passe les villages de Müsch et Antweiler avant d'arriver à Fuchshofen, petit village situé sur les rives de l'Ahr formant ici une autre boucle. Les ruisseaux qui alimentent l'Ahr sont nombreux et elle a déjà pris des dimensions dignes d'une vraie rivière.

01 octobre 2018

De Fuchshofen à Altenahr

La journée commence bien. Un petit déjeuner très copieux et c'est parti. Malgré des prévisions météo peu favorables il ne pleut pas. Pendant 4 kilomètres, entre Fuchshofen et Schuld, la piste cyclable est encore en construction, donc il faut suivre la route qui est heureusement très peu fréquentée. Le paysage reste le même, collines boisées et prairies vertes, mais il n'a pas gelé cette nuit. Le village de Schuld, entièrement nichée dans une boucle de l'Ahr est bien photogénique, surtout l'autour du pont enjambant l'Ahr et la belle église qui surplombe le village. À partir d'ici la piste cyclable renoue et c'est un régal de suivre ce tracé vert. Viennent les bourgs de Insul, Dümpelfeld, Liers et Hönningen. À Ahrbrück j'atteins la première gare ferroviaire de la DB, une ligne secondaire, la « Ahrtalbahn » qui va jusqu'à Remagen. Passé les quartiers de Kreuzberg et Altenburg il se met à pleuvoir, un quart d'heure avant mon arrivée à Altenahr. La petite ville touristique est dominée par les ruines du château « Are » du 12e siècle. Puisqu'il pleut abondamment maintenant, je renonce à toute visite.

02 octobre 2018

De Altenahr à Bad Neuenahr

Je suis à peine sorti de l'hôtel qu'il se met à pleuvoir et la pluie ne s'arrêtera plus de la journée. Le paysage change brusquement par rapport à hier. Les forêts et les prairies ont été carrément remplacées par des vignobles. Dans les moindres recoins jusqu'en haut des collines il y a des vignobles. D'ailleurs c'est la plus grande zone de vins rouges allemands. Les vendanges sont en plein essor et l'odeur fraîche et sucrée du raisin m'entoure. Et l'Ahr coule de boucle en boucle, à côté toujours la « Ahrtalbahn ». Un paysage de rêve quoi ! Les villages rencontrés s'appellent Mayschoß, Rech, Dernau et Walporzheim. Ahrweiler est une ville médiévale qui vaut le détour. À l'intérieur des remparts il y a plein de cafés, restaurants et magasins touristiques, une ville intéressante surtout du point de vue historique. Sa ville jumelle Bad Neuenahr est plutôt le contraire, ville mondaine et moderne. Mon hôtel se situe directement au bord de la rivière.

03 octobre 2018

De Bad Neuenahr à la confluence

Aujourd'hui c'est un jour férié, c'est le jour de la réunification de l'Allemagne. Je continue donc en toute tranquillité vers la confluence avec le Rhin. Toujours le long de la rivière. Canards, hérons cendrés et même des mouettes annonçant la proximité du Rhin font un spectacle extraordinaire. Fini les hautes collines. Je ne rencontre aucun village, la rivière les contourne tous. Jusqu'à la confluence l'Ahr devient de plus en plus sauvage, petites cascades, parfois des barrages de castors. Au dessus de la confluence un dernier pont en bois, bien situé pour tirer des photos et j'en profite. Et puis l'Ahr si petite se jette dans ce géant de fleuve qu'est le Rhin. Comme si de rien n'était la rivière se dissout dans le fleuve.